Cultural Care Au Pair

*Originaire de Suède, Tove Meyer a été au pair Cultural Care de 2002 à 2003. Aujourd’hui, elle est auteure et journaliste, ainsi que productrice d’un célèbre talk-show scandinave.

Embedded content: https://www.youtube.com/watch?v=Nxn78WI3Q0s

Je me souviens du premier feu de signalisation que j’ai vu à la sortie de l’aéroport. Dès ce moment-là, j’ai été frappée de constater à quel point tout était plus grand et différent. C’était non seulement mon premier voyage aux États-Unis, mais aussi la première fois que je quittais la maison familiale pour une longue période. Dès ma descente de l’avion, j’ai compris que je ne pouvais compter que sur moi-même.

Heureusement, dès que j’ai rencontré ma seconde famille d’accueil, je me suis sentie chez moi. Ils étaient vraiment ouverts d’esprit et je n’ai eu aucun problème à communiquer avec eux au sujet de mon travail et des enfants. Je me suis sentie à l’aise quant à l’objectif de mon séjour et j’ai eu l’impression d’être accueillie à bras ouverts. J’ai senti qu’ils me faisaient confiance, et je pense qu’ils se sont rendu compte que je pouvais apporter quelque chose de spécial à leurs enfants. Grâce à cela, j’ai beaucoup gagné en assurance et j’ai réussi à accomplir bien davantage que ce dont j’imaginais être capable.

C’est au cours de cette année Au Pair que j’ai réellement commencé à comprendre qui je suis et à penser à ce que je voulais faire dans la vie. Je me suis rendu compte non seulement que j’étais une personne très sociable et audacieuse, mais aussi que j’étais dotée d’un esprit très créatif. Dans ma chambre, j’ai commencé à beaucoup écrire – des nouvelles et des romans – et j’ai réalisé que j’avais un certain talent. De retour en Suède, j’ai d’ailleurs été publiée dans plusieurs recueils et j’ai aussi remporté quelques concours d’écriture aux États-Unis (mais oui, Internet existait déjà à cette époque !).

J’ai adoré la facilité avec laquelle je pouvais entrer en contact avec de nouvelles personnes, que ce soit au supermarché ou au sein de l’école des enfants de ma famille d’accueil. J’ai rencontré beaucoup de gens, et j’ai commencé à écouter leurs histoires. C’est cet intérêt pour le vécu des autres qui m’a donné envie de devenir journaliste. Et me voici aujourd’hui, travaillant tous les jours avec les vies et les histoires des gens.

Avoir été Au Pair est aussi très positif pour votre CV, car cela montre que vous êtes capable de travailler dur, d’assumer des responsabilités, et que vous êtes assez courageux pour quitter votre pays à la découverte d’une nouvelle culture. J’ajouterais que cette expérience m’a enrichie à plusieurs niveaux. Il s’agit d’une aventure et d’un défi sans équivalent : une expérience culturelle qui, d’une certaine manière, définira qui vous serez pour le reste de votre vie.